Radiofréquence contre l’hyperhidrose des aisselles

Depuis plusieurs années, la radiofréquence est utilisée aussi en France contre l’hyperhidrose. En 2021, on a maintenant un peu plus de recul sur cette technologie contre la transpiration excessive. Elle est commercialisée en France par le biais de l’appareil Genius (aussi appelé Infini).

En quoi consiste-t-elle ? Est-elle efficace ? Y a-t-il des effets secondaires ? Peut-elle s’utiliser ailleurs que sur les aisselles ? Où la pratiquer en France, et à quel prix ?

Sommaire

  1. Radiofréquence contre la transpiration excessive : qu’est-ce que c’est ?
  2. Efficacité de la radiofréquence contre l’hyperhidrose des aisselles
  3. Radiofréquence et risque d’hyperhidrose compensatrice
  4. Radiofréquence pour les autres parties du corps
  5. Où pratiquer des séances de radiofréquence contre l’hyperhidrose ?
  6. Prix des séances de radiofréquence par radiofréquence

Radiofréquence contre la transpiration excessive : qu’est-ce que c’est ?

La radiofréquence est une technologie utilisée depuis très longtemps. En 1908 déjà, on s’en servait pour traiter les tumeurs inopérables de la vessie. Elle chauffe les tissus. Cela les nécrose (tue).

Dans le cas de l’hyperhidrose, la radiofréquence est le plus souvent combinée à l’utilisation de micro-aiguilles. Ce sont elles qui envoient sous la peau un courant de radiofréquence. Elles provoquent une destruction partielle des glandes eccrines, qui sécrètent la sueur.

Micro-aiguilles sur le laser par radiofréquence Génius, contre la transpiration excessive
Micro-aiguilles sur l’appareil de radiofréquence Genius, utilisé en France

Voici comment se déroule l’application de la radiofréquence par micro-aiguilles :

Application de la radiofréquence par micro-aiguilles contre la transpiration excessive des aisselles

Le déroulement d’une séance type peut varier selon le professionnel qui la dispense. En général :

  • Au moins 3 sessions sont nécessaires.
  • Une anesthésie locale est pratiquée avant l’intervention.
  • L’application du laser dure environ 15 minutes.
  • Du froid est appliqué pendant et après l’application pour limiter les effets secondaires.
  • Une gaze de vaseline stérile est souvent appliqué après la séance pour limiter le risque d’infection.

Il existe également une autre méthode qui utilise la radiofréquence contre l’hyperhidrose. Il s’agit cette fois de supprimer complètement les glandes eccrines, en pratiquant une ablation. La transmission nerveuse qui envoie l’ordre aux glandes eccrines ne se fait alors plus du tout. Cela s’apparente beaucoup à la sympathectomie thoracique ou lombaire, mais réalisée par radiofréquence. On l’appelle parfois sympatholyse.

Efficacité de la radiofréquence contre l’hyperhidrose des aisselles

Voici ce qu’on peut dire de l’efficacité des techniques utilisant la radiofréquence :

  • elles diminuent la transpiration excessive et améliorent la qualité de vie chez 100% des personnes qui l’ont utilisé, 3 et 6 mois après les séances ;
  • la transpiration excessive peut revenir. Elle revient chez 25% des patients traités via micro-aiguilles et 5% de ceux traités par ablation ;
  • la sympathectomie par radiofréquence est plus efficace que la radiofréquence par micro-aiguilles ;
  • la sympathectomie thoracique est plus efficace que la sympathectomie par radiofréquence.

Aucune étude ne compare l’efficacité de la radiofréquence par rapport aux autres traitements (oxybutynine, glycopyrrolate, anti-transpirants à base d’aluminium, etc.).

Chirurgie de sympathicolyse par radiofréquence
Sympathicolyse par radiofréquence. Source: Garcia 2017

Radiofréquence et risque d’hyperhidrose compensatrice

Comme souvent avec les traitements de l’hyperhidrose, une hyperhidrose compensatrice peut survenir après traitement par radiofréquence. Cela signifie que vous transpirez plus d’autres parties du corps, ou que vous commencez à transpirer de parties du corps qui ne transpiraient pas avant.

On sait que l’hyperhidrose compensatrice apparaît en général plusieurs mois après un traitement contre l’hyperhidrose. Or, les études sur la radiofréquence suivent les personnes le plus souvent sur moins d’un an. Et elles ne les questionnent pas toujours sur l’apparition de transpiration sur d’autres parties du corps.

Cependant, l’étude qui suit les patient-es sur la plus longue durée rapporte que 60% des patient-es ont une hyperhidrose compensatrice. Il s’agit des chiffres pour la sympatholyse ; il est raisonnable de penser que l’hyperhidrose compensatrice est moins fréquente en cas d’utilisation de micro-aiguilles.

Les autres effets secondaires sont, pour la sympatholyse :

  • un pneumothorax ayant nécessité la pose d’un drain thoracique et une hospitalisation (1 patient sur 139) ;
  • une réaction allergique au produit anesthésiant (1 patient sur 139) ;
  • une douleur sévère au site d’injection pendant l’intervention (2 sur 139) ;
  • un petit pneumothorax n’ayant pas nécessité de drain (1 sur 139).

Radiofréquence pour les autres parties du corps

Il n’y a aucune étude rapportant l’utilisation de la radiofréquence pour l’hyperhidrose d’autres parties du corps. Certains chirurgiens rapportent l’utiliser sur le visage et le crâne pour l’hyperhidrose cranio-faciale, mais cela reste expérimental.

Il semble difficile d’envisager son utilisation sur les mains car cela risquerait d’endommager des muscles et nerfs qui passent au même endroit que les glandes sudoripares.

Où pratiquer des séances de radiofréquence contre l’hyperhidrose ?

Ce sont les chirurgiens esthétiques et dermatologues qui pratiquent des séances de radiofréquence contre l’hyperhidrose. Pour trouver des cabinets ou cliniques le pratiquant :

  • contactez directement les cabinets et cliniques dans votre localité en leur demande s’ils pratiquent ;
  • cherchez via un moteur de recherche les cabinets et cliniques équipées d’un Génius, et qui l’utilisent contre l’hyperhidrose. Quelques idées de mots clés à taper :
    • génius hyperhidrose paris ;
    • radiofréquence hyperhidrose lyon ;
    • génius transpiration marseille.

Prix des séances de radiofréquence

Les prix des séances ne sont pas réglementés, ni remboursés par l’assurance maladie et les complémentaires santé.

Ces prix sont pratiqués par les centres et cliniques apparaissant dans les premiers résultats de recherche. On ne sait pas forcément si les prix comprennent 1 seule séance ou plusieurs :

  • 1 100 euros ;
  • 450 euros la séance, 1200 euros 3 séances.

Vous avez déjà réalisé des séances de radiofréquence ? Vous connaissez mais vous avez décidé de ne pas l’utiliser ? Dans tous les cas, votre témoignage sera utile aux autres personnes atteintes d’hyperhidrose. N’hésitez donc pas à laisser un commentaire !

Cet article vous a intéressé ? Vous pouvez recevoir un mail à chaque publication d’un nouvel article :

Si vous avez besoin de faire le point avec moi pour identifier les solutions contre l’hyperhidrose les plus pertinentes pour vous : je propose plusieurs prestations.

Sources scientifiques

Hasimoto FN, Cataneo DC, Hasimoto EN, Ximenes AMG, Cataneo AJM. Radiofrequency in the treatment of primary hyperhidrosis: systematic review and meta-analysis. Clin Auton Res. 2020;30(2):111-120. doi:10.1007/s10286-019-00640-w.

Abtahi-Naeini B, Naeini FF, Saffaei A, et al. Treatment of Primary Axillary Hyperhidrosis by Fractional Microneedle Radiofrequency: Is it Still Effective after Long-term Follow-up?. Indian J Dermatol. 2016;61(2):234. doi:10.4103/0019-5154.177789

García-Barquín, P., Aquerreta Beola, J. D., Bondía Gracía, J. M., España Alonso, A., Pérez Cajaraville, J., Bartolomé Leal, P., & Bastarrika, G. (2017). Percutaneous CT–Guided Sympathicolysis with Radiofrequency for the Treatment of Palmar Hyperhidrosis. Journal of Vascular and Interventional Radiology, 28(6), 877–885. doi:10.1016/j.jvir.2017.02.025 

Publié par Nelly Darbois

J'aime écrire des articles qui répondent aux questions des internautes en me basant sur mon expérience et des recherches approfondies dans la littérature scientifique internationale. J'habite en Savoie 🌄❄️, je suis rédactrice professionnelle pour mon site sur la santé et la communication, Fonto Media

5 commentaires sur « Radiofréquence contre l’hyperhidrose des aisselles »

  1. Je vous remercie pour ce site où il y a beaucoup d informations …Je pense qu en France l hyperhidrose n est pas reconnue et pourtant cela gâche toute une vie ..surtout l hyperhidrose compensatrice..On devrait pouvoir être reconnu invalide car c est vraiment handicapant au quotidien et surtout invalidant..

  2. Bonjour Zazou,
    Merci pour votre retour !
    Il est possible d’être reconnu par la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) lorsqu’on est atteint d’hyperhidrose sévère. Il y a en tout cas des personnes qui ont pu bénéficier du statut de travailleur handicapé à cause de leur hyperhidrose.
    Bien à vous

    1. Oui je l ai fait ..mais je travaille déjà et garder mon emploi devient très difficile pour moi car l hyperhidrose compensatrice s est accentuée gravement.
      Je voulais être reconnue en invalidité afin de travailler moins pour garder mon travail mais la CPAM n a rien voulue savoir ..Je me bats tous les jours …Cette saloperie est bien un handicap qui invalide les sympatectomises…merci

  3. Bonjour Madame
    Je reviens vers vous car j aimerai communiquer avec vous mais en privé..c est très important.Peut on passer par une adresse mail ou bien autre s il vous plaît merci.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :